Publication - Analyse économique de la libéralisation des marchés des viandes rouges du Pacifique de 1988 à 2007

Title in French
Analyse économique de la libéralisation des marchés des viandes rouges du Pacifique de 1988 à 2007
Publication ID
10847F
Published Year
2008
URL
Author(s)
Organization
Type
Web Publication
Cost
Free Publication
Language
French
Region
Ottawa/Hull (NCR)
Also Available In:
Status
Available on the Web
Pages
1-56
ISBN
978-1-100-90434-4
Catalogue No.
A38-4/18-2008F-PDF
Summary in French
La libéralisation des marchés des viandes rouges (boeuf et porc) depuis 1988 est l'un des meilleurs exemples d'actions gouvernementales ayant conduit à des gains importants pour l'industrie canadienne et américaine des viandes rouges. Le Japon, la Corée du Sud et le Mexique sont les principaux pays qui ont libéralisé leurs marchés des viandes rouges depuis1988. Cette industrie a également bénéficié de l'entente entre le Canada et les États-Unis. Elle a également profité de la libéralisation du marché de la viande porcine de l'Australie et des Philippines et de la viande bovine en Indonésie.

Cette analyse a estimé l'impact sur les prix reçus par les producteurs agricoles ainsi que sur la production en l'absence d'une plus grande libéralisation des marchés. Cette analyse a démontré que sans ces ententes, les niveaux de prix et de production de boeuf et de porc au Canada auraient été plus faibles. Donc, en leur absence les recettes agricoles tirées du marché des bovins et des porcs auraient été inférieures en moyenne par année de $CD 776 et $CD 486 millions respectivement pour un grand total de $CD 25,7 milliards au cours de ces 20 ans pour l'ensemble du secteur agricole. De plus, la valeur ajoutée dans l'industrie de la transformation des viandes rouges aurait baissé de $CD 432 millions en moyenne par année pour une perte totale de $CD 8,6 milliards. Finalement la valeur des exportations de la chaîne viande rouge aurait baissé de $CD 1,044 milliard en moyenne par année pour un grand total de $CD 21 milliards au cours de ces 20 ans.
Note:This publication cannot be ordered at this time. For further information, please contact us.
Date modified: